Le nombre de sites Internet est déjà colossal. Ils connaissent une croissance exponentielle. Or chaque site est constitué de plusieurs pages, quelquefois plusieurs centaines. Le volume d'informations est donc gigantesque. Il était inévitable que naissent des systèmes qui permettent de s'y retrouver. Ce sont les moteurs de recherche et les annuaires. Le principe est simple:

  1. Pour les moteurs de recherche: L'internaute indique uniquement l'adresse URL de son site et son adresse Email 
  2. Pour les annuaires: L'internaute choisi la catégorie puis la ou les sous catégories (ainsi jusqu'à la dernière) correspondant le mieux avec le contenu de sa page ou de son site , puis clique sur le lien "ajouter votre site". Il indique ensuite son adresse URL, son adresse Email, le titre de sa page principale ou de n'importe quelle page correspondante à l'adresse URL proposée et quelques fois un descriptif, voir des mots clés, une seconde catégorie (facultatif) ou demande la création d'une catégorie n'existant pas (facultatif) .
  3.  Le moteur recherche ou une intervention humaine pour les annuaires qui eux aussi possèdent leur outils de recherche, recensent les sites (ou les pages) qui correspondent aux mots clés et les référencent dans une base de données .
  4. Lorsque l'internaute souhaite trouver un ou plusieurs sites traitant d'un sujet, il écrit un ou des mots clés dans un formulaire de recherche. Après avoir lancé la recherche, une liste s'affiche, où chaque nom de site est un lien il suffit de cliquer dessus pour aller visiter le site Internet correspondant. C'est simple mais pas forcément encore vraiment très efficace étant donné que les règles référentielles ne sont pas clairement définies entre les concepteurs d'annuaires et de moteurs de recherche.

De toute façon, pour que le système fonctionne, le moteur doit mettre à jour la base de données qui contient les adresses des sites Internet. Cette opération est principalement assurée par les concepteurs de sites, qui font connaître leurs sites aux différents moteurs de recherche. En outre, certains moteurs de recherche parcourent les pages de chaque site pour essayer de repérer des liens vers d'autres services qui ne figureraient pas dans leurs bases de données. Les moteurs de recherche ne tiennent pas compte de la notion de sites, contrairement aux annuaires. Ils analysent toutes les pages d'un site, les indexent et les référencent dans leurs bases en grande partie grâce aux balises<META>. Ce travail est fait par un robot, c'est-à-dire par un logiciel. Et ce, sans intervention humaine.

Les balises META

La balise <META> permet normalement de fournir une description de votre site par le biais de mots clés et de phrases décrivant votre site afin que les moteurs de recherche référencent votre site au mieux. Ceci est donc l'utilisation la plus courante de cette balise mais, elle a d'autres fonctions comme notamment, la redirection automatique vers une URL ou différentes fonctions interprété par les moteurs de recherche.

Il faut créer manuellement ou automatiquement des balises META sur sa première page, voire sur plusieurs


Où placer ses balises META

Les balises META doivent être placées en tête du document HTML, entre les marqueurs <head>  et  </head> (avant la balise <body>). 


Exemple :

<head>

<meta name="description" content="voir ci-aprés">

<meta name=" Keywords" content="voir ci-aprés">

<meta name="revisit-after" content="10 days"> (Indique la revisite du robot après 10 jours)

<meta name="expires" content="never"> (site toujours fonctionnel)

<meta name="ROBOTS" content="index,all,follow"> ( le robot indexe tout ou partie du site-all= tout-)

<title>voir ci-aprés</title>

</head>

 

Les annuaires

Le principe des annuaires est différent des moteurs de recherches. Ils ne référencent pas des pages, mais des sites. Ces sites sont généralement classés par catégories. Lorsqu'on consulte un annuaire, on a donc deux possibilités

  1. Utiliser une recherche par mots clés, comme pour les moteurs de recherche.

  2. Parcourir des menus, des catégories et des sous-catégories, jusqu'à ce qu'on trouve le site qui intéresse. Ce second mode de consultation est moins efficace lorsqu'on recherche une information précise, mais il permet d'avoir des listes de sites classés par thèmes. C'est le mode de recherche privilégié par les internautes qui veulent découvrir les sites en rapport avec une de leurs passions.

Le nombre de sites présents dans les annuaires est bien moindre que dans les moteurs de recherche. En effet, les annuaires ne vont pas parcourir vos pages pour voir si vous référencez des sites qu'ils ne connaissent pas encore. Ils ne gardent qu'une fiche par site avec un nombre limité de mots clés et une description dépassant rarement vingt-cinq mots. Les mots clés qui ne figurent pas sur la page d'accueil même ne sont pas pris en compte.

Le classement par catégories nécessite une intervention humaine. Votre site sera visité avant inscription dans l'annuaire. Tous les annuaires se réservent le droit d'accepter ou de refuser les sites qui leur sont soumis. Si votre site ne satisfait pas aux critères moraux des éditeurs d'un annuaire, il est purement et simplement refusé.

L'intervention humaine nécessaire pour référencer un site fait que le délai de référencement est en général plus long que pour les moteurs de recherche. Le délai de référencement est le temps qui s'écoule entre la soumission de votre site et son inscription effective dans l'annuaire.

Annuaires et moteurs de recherche sont complémentaires. Lorsqu'un annuaire ne trouve pas de sites correspondant aux mots clés indiqués par l'utilisateur, il passe la main à un moteur de recherche. Par exemple, si Yahoo!, un annuaire, ne peut répondre à votre demande, il la transmettra automatiquement à Inktomi, un moteur de recherche.

 

Les moteurs de recherche:

Chaque moteur de recherche a sa façon d'analyser les sites, mais tous travaillent à partir de trois voir quatre éléments de base

  1.  Les mots clés: Vous les définissez dans les en-têtes de vos pages HTML. Ce sont les mots clés que vous indiquez dans la balise Meta "keywords". Ces mots clés n'apparaissent pas sur l'écran de l'utilisateur lorsqu'il consulte vos pages.
  2.   Le descriptif. est défini lui aussi, dans la balise Meta "description", dans l'en-tête de chaque page HTML. Comme pour les mots clés "keywords", le descriptif n'est pas affiché sur l'écran des visiteurs de votre site.
  3.  Le titre du site, contenu entre les balises "<title> ET </title>". Chaque mot est pris également en compte.

  4.  Enfin, le contenu. De plus en plus souvent, les moteurs de recherche ne se limitent pas aux mots clés que vous définissez explicitement. Ils parcourent toutes les pages de votre site pour en extraire les mots significatifs et les indexer.


En général, les annuaires se contentent des mots clés et du descriptif que vous leur fournissez lorsque vous référencez votre site.

L'EN-TÊTE DE VOS PAGES :

Les en-têtes de pages HTML, entre les balises "<head>  et  </head>", doivent être très bien renseignées. Commençons par le minimum de ce que vous devez impérativement avoir comme information, à savoir

  1.  Le titre de la page correspondante ;
  2.  Un descriptif sommaire de la page;
  3.  Une liste de mots clés.

Les moteurs de recherche indexent des pages et non des sites. Ce qui veut dire que toutes les pages de votre site vont être prises en compte. Vous devrez donc accomplir le travail de préparation et de vérification sur toutes les pages, pas seulement sur la page d'accueil.

Un titre pour chaque page:

Le choix d'un titre pour chaque page est important. Ce titre va apparaître dans la barre de titre de la fenêtre du navigateur lorsqu'on consulte la page, mais aussi, et c'est le plus important, dans les listes de pages présentées par les moteurs de recherche à la demande d'un internaute. Il faut donc que votre titre soit explicite et contienne quelques mots clés représentatifs de la page.

Pour changer le titre d'une page

r. Ouvrez le fichier source de la page HTML.

2. Le titre est inséré entre les balises <title> ET </title>. Choisissez votre titre et insérez-le entre ces deux balises. Le résultat doit ressembler à cela

<title>Le titre de cette page, sur une seule et même ligne </title>

 Le descriptif de la page:

Comme le titre, le descriptif de votre site est important. C'est ce texte qui va s'afficher dans les listes de sites affichées par les moteurs de recherche. Il faut donc que le descriptif de chacune de vos pages soit assez explicite pour qu'on ait une bonne idée de ce que contient votre site avec quelques mots clés.

  1.  Comme pour le titre, pensez à rédiger un descriptif spécifique sur chaque page. Gardez à l'esprit que les moteurs de recherche peuvent proposer n'importe quelle page de votre site.
  2.  Le descriptif ne doit pas être trop long, sous peine d'être tronqué. Essayez de ne pas dépasser les cinquante mots.
    Vérifiez la présence de ce descriptif dans vos pages. En affichant les fichiers sources de votre page HTML, vous devez voir votre texte descriptif après la balise "description". La syntaxe exacte est la suivante

<meta name="description" content="le descriptif de votre site sur une seule et même ligne">

Les mots clés:

Les mots clés que vous choisissez pour décrire vos pages restent importants, même si de plus en plus de moteurs de recherche se fondent sur le contenu complet des pages et non sur ces seuls mots clés.

Commençons par régler l'aspect technique. Il vous suffit de savoir que les mots clés sont placés dans l'en-tête de chaque page après la balise "keywords". La syntaxe est similaire à celle utilisée pour le descriptif, à savoir

<meta name="keywords" content="liste de mots clés séparés par des virgules sur une seule et même ligne">

Exemple:

<meta name="keywords" content="annonce, immobilier, appartement, villa,etc.">

La première décision concerne le choix des pages sur lesquelles mettre les mots clés. Nous avons deux options:

  1.  Nous voulons attirer un maximum de visiteurs sur la page d'accueil: Nous concentrerons les mots clés sur cette page uniquement.
  2. Sinon, sur chaque page, les mots clés qui la concerne, si vous souhaitez que les visiteurs arrive sur une page en particulier, suivant leur demande par mots clés.

Pour plus d'efficacité, nous vous conseillons: 

  1.   De saisir vos mots clés en minuscules ; de mettre les mots clés au singulier et au pluriel lorsque le pluriel diffère de plus d'une lettre du singulier. Pour "annonce", par exemple, vous pouvez vous contenter du singulier. Pour "cheval", mieux vaut indiquer "cheval" et "chevaux".
    Dernière question sur les mots clés : combien peut-on en mettre ? Il n'y a pas de limite pratique. Rien n'interdit d'en mettre plusieurs centaines par page. Évitez toutefois de dépasser cinquante mots clés par page. Au-delà, certains moteurs considèrent qu'il y a une anomalie ou que le concepteur essaie de référencer son site en utilisant toutes sortes de mots clés, y compris des mots clés n'ayant aucun rapport avec le site.
  2. Ce que vous devez éviter à tout prix: Augmenter la fréquentation d'un site en jouant sur les mots clés est tentant. Nous venons même de vous conseiller de le faire. En revanche, il y a des choses à ne jamais faire
     Mettre des mots clés sans rapport avec le sujet. A une époque, il était courant de mettre dans les en-têtes de pages quelques mots clés "porteurs", histoire d'attirer des visiteurs sur le site et d'incrémenter ainsi le compteur de visites. Le plus célèbre des mots clés dits porteurs est évidemment "sexe" (ou, mieux, sex en anglais). C'est maintenant une très mauvaise idée et un excellent moyen de ne plus être référencé par les moteurs de recherche.
  3. Répéter plusieurs fois d'affilée le même mot clé. C'est une technique souvent utilisée pour augmenter le poids d'un mot clé et apparaître ainsi en tête de liste lorsque ce mot clé est tapé dans le moteur de recherche. Cette technique est obsolète : les moteurs ont compris le truc et ignorent maintenant les répétitions. Résultat : votre mot clé ne sera même pas pris en compte.
  4. Utiliser des marques connues comme mots clés. C'est une ficelle un peu grosse pour attirer le chaland et apparaître souvent sur les moteurs de recherche. Vous aurez probablement quelques visiteurs de plus, mais vous risquez de les payer cher. De nombreux procès sont en cours aux États-Unis. Et n'imaginez pas un instant que l'entreprise propriétaire de la marque en question ne sera pas au courant. Elle sera la première à interroger les moteurs de recherche pour voir ce qui apparaît lorsqu'on indique sa marque comme mot clé. Autrement dit, l'avocat de la société en question risque d'être le premier visiteur attiré par ce mot clé.


Optimisez vos pages:

Titre, descriptif et mots clés sont les premiers éléments à travailler pour optimiser le référencement. Mais ce ne sont pas les seuls, il nous faut maintenant travailler sur le contenu des pages. La plupart des sites traitant du référencement omettent cette partie. Pourtant, elle intervient pour beaucoup dans la qualité du référencement.

Au premier abord, on peut se dire que, puisque la plupart des moteurs de recherche savent indexer le texte, ils "liront" vos pages et se débrouilleront. C'est vrai, mais si on leur donne un petit coup de main pour comprendre les pages, c'est mieux. Et vous allez voir, c'est relativement simple.

Les images:

Attention, le texte inséré sur une image "bouton", sera ignoré par les moteurs de recherche.

Pour contourner le problème, il suffit de compléter l'image par un texte de remplacement en utilisant l'option "alt" pour chaque image. Si vous regardez dans le fichier source de votre page, les images ne doivent pas être appelées comme dans la ligne suivante

<img src="image.gif">

mais comme ceci: <img src="image.gif" alt="ce que représente l'image">

mieux encore, donnez à chaque image, le nom d'un mot clé représentatif de la page ou elle se situe.

Voici un exemple:

<img src="louer.gif" alt="La liste de toutes nos locations">

Le texte complémentaire indiqué après alt=, ainsi que le nom de l'image seront ainsi pris en compte. Autre avantage: le texte suivant alt=, apparaîtra en remplacement des images pour les internautes qui ont désactivé l'affichage des images sur leur navigateur. Et ils sont nombreux!

Pour vérifier si un texte de remplacement est associé à une image, vous n'avez même pas besoin d'ouvrir le fichier source. Il suffit de consulter la page dans votre navigateur et de placer votre souris au-dessus de chaque image pour voir apparaître ce texte.

Les frames:

Le cas particulier des sites avec frames (plusieurs pages sur un même écran)
Un grand nombre de sites sont réalisés avec des frames. Or les moteurs de recherche sont dorénavant capable d'interpréter ce type de page. En fait, seul un navigateur ou un moteur d'ancienne génération reste incapable de traiter ces frames.

Si l'on regarde les fichiers sources d'une page présentant des frames, on obtient un listing comparable à celui-ci: 

<frameset cols="172,2*" framespacing="0" border="0" frameborder="0">

<frame name="gauche" scrolling="auto" noresize target="bas_droite1" src="sommaire" marginwidth="5" marginheight="5">

<frameset rows="70*,94%">

<frame name="haut_droite" target="bas_droite" src="bandeau" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="5">

<frame name="bas_droite1" src="accueil" target="_self" scrolling="auto" marginwidth="5" marginheight="5">

</frameset>

<noframes>

<body>

<p>Cette page utilise des cadres, mais votre navigateur ne les prend pas en charge.</p>

</body>

</noframes>

</frameset>

</html>


La première partie indique quelles sont les deux pages à charger au démarrage. Ce sont ces pages que vont voir vos visiteurs (sauf s'ils disposent d'une version d'un navigateur très ancienne).

La partie comprise entre les balises <noframes> et </noframes> est celle qui sera visible par les internautes disposant d'un navigateur incapable de lire les frames. Ils sont peu nombreux, rassurez-vous. 

Dans notre exemple, ces quelques internautes et le moteur trouvera comme seul contenu de la page le texte suivant: "Cette page utilise des cadres, mais votre navigateur ne les prend pas en charge." Avouez que pour décrire votre site, on peut mieux faire. Et l'exemple que nous avons pris est tout à fait réel. Le texte est généré automatiquement par FrontPage lorsque vous décidez de créer des pages utilisant des cadres. Il existe des milliers de sites comme celui-ci sur l'Internet. Mais c'est aussi la partie qui sera lue et donc indexée par les moteurs de recherche. Remplacez le texte entre les balises <noframes> et </noframes>, par le titre de votre page principale (entre <p> et </p>).
Ensuite, après la balise
</p>, copiez l'adresse URL complète de la page d'accueil (frame de droite), ou d'une autre page, qui devra contenir tous les liens principaux pour que le moteur puisse continuer sont incursion .

Suppression de page:

Ne supprimez pas de pages comportant des mots clés.
Lorsque vous apportez des modifications à votre site, essayez, dans la mesure du possible, de ne pas supprimer de pages. Étant donné que la mise à jour des bases de données utilisées par les moteurs de recherche n'est pas instantanée, certains internautes risquent d'être renvoyés vers des pages qui n'existent plus. Plutôt que de supprimer les pages, réorientez les visiteurs en remplaçant les pages périmées par une page d'accueil, une carte du site par exemple.

Vous pouvez aussi utiliser la commande "Redirect" pour enchaîner automatiquement et instantanément vers une nouvelle page. Dans ce cas, videz la page périmée de tout contenu et de tout mot clé pour ne pas risquer d'être accusé de spam indexing. Laissez simplement l'ordre de redirection.

Si vous supprimez des pages de votre site, indiquez à Altavista par exemple, l'adresse de ces pages, comme si vous faisiez un référencement. Le robot essaiera de visiter les pages en question, verra qu'elles n'existent plus et les supprimera de la base. Si vous oubliez de mener à bien cette opération, les pages supprimées de votre site seront retirées de la base de données lors de la prochaine visite complète de votre site. Mais en attendant, elles seront toujours proposées aux internautes qui verront s'afficher le message d'"erreur 404" lorsqu'ils essaieront d'accéder aux pages en question. Non seulement c'est inutile, mais cela peut laisser penser que votre site a des problèmes de liens défectueux.

Les échanges de liens:

Comment placer plus facilement vos liens.
Pour placer vos liens sur d'autres sites, vous pouvez contacter directement les webmasters de ces sites. Mais vous pouvez aussi mettre une petite icône sur vos pages avec un message court tel que : "Placez un lien vers mon site. " C'est une technique qui marche assez bien si le contenu de votre site est à la hauteur. Si vous avez un peu de temps, créez une petite image que les personnes intéressées pourront placer sur leurs pages au lieu d'un simple lien texte. Si cette image plaît aux webmasters, elle sera adoptée.

Communiqués de presse:

Une fois votre communiqué de presse écrit, il faut le diffuser. Vous pouvez utiliser plusieurs canaux
Le courrier papier reste très efficace. Vous pouvez donc envoyer directement votre communiqué aux magazines et aux journaux. Il suffit d'acquérir un exemplaire du magazine pour avoir l'adresse.
Sélectionnez les magazines qui sont susceptibles d'être intéressés par le sujet traité sur votre site. Peu importe que ces magazines aient ou non une rubrique Internet. Un magazine traitant de jardinage peut très bien annoncer votre site, même s'il n'est pas dans ses habitudes de présenter des sites Internet.

Quel que soit le thème de votre service, informez les magazines qui traitent de l'Internet et d'informatique. Ils ont tous une rubrique pour annoncer les nouveaux sites. Pensez aussi à Libération et au Monde qui ont des suppléments sur le multimédia et l' Internet.

De plus en plus de magazines et journaux ont un site Internet. Vous pouvez les visiter pour récupérer un e-mail. Ce sera un peu plus économique que l'envoi de communiqués par la poste. Évitez d'écrire à des adresses trop générales 
(info@journal.com, webmaster@journal.com), votre communiqué aurait alors de grandes chances de ne pas être lu par le bon destinataire. N'utilisez l'Email que si vous pouvez trouver l'adresse d'un journaliste ou du rédacteur en chef sur le site.

Pensez aussi aux magazines et aux journaux qui n'existent que sur l'Internet. Comme les magazines papier, ils sont toujours à la recherche d'informations.

Si vous avez un budget pour cela, utilisez les services de diffusion de communiqués de presse. Si vous passez par un tel service, votre information sera diffusée automatiquement auprès de centaines de médias et de journalistes. Ces services sont tous payants. Il faut compter entre 300 et 1800 F pour la diffusion d'un communiqué. 

Annuaire des journalistes


Mettre votre site sur un portail:

Depuis quelques mois, on assiste sur l' Internet à la naissance d'une nouvelle mode : celle des portails. Il s'agit de sites qui essaient de faire adopter leur page comme page par défaut par le maximum d'internautes. En général, on vous offre la possibilité de personnaliser cette page en choisissant les rubriques que vous voulez voir s'afficher: météo, infos, guides, horoscope...
Tous les moteurs de recherche proposent ce type de page personnalisable. L'objectif est d'offrir les pages les plus riches possible pour attirer les internautes et bénéficier ainsi de revenus publicitaires. Si votre site est original et propose un contenu inédit, vous pouvez contacter les éditeurs de ces pages "portail". Ils cherchent tous à avoir le plus de contenu possible et, en général, ne le rédigent pas eux-mêmes. Si vous intéressez l'un de ces éditeurs, il vous proposera de payer pour disposer d'une partie de votre site ou d'afficher gratuitement vos informations en contrepartie d'une très belle promotion pour votre site. Dans les deux cas, c'est intéressant..

Nota:

Cette aide à la compréhension au référencement de vos sites Web, est un résumé partiel de l'excellent ouvrage  "Bien référencer son site Internet" dans la collection CAMPUSPRESS : "Se Former En 1 Jour"